Votre panier : 0,00 €

A Propos de la saponification à froid

A PROPOS

La fabrication du savon à froid

Pour fabriquer du savon, il faut deux ingrédients:
  • un ou plusieurs corps gras: huile ou beurre végétal ou animal (ex: huile d'olive, beurre de karité, graisse de canard etc...)
  • Une base : hydroxyde de sodium (soude caustique) ou hydroxyde de potassium (potasse)

Le mélange d'un corps gras à une base va donc donner du savon (environ 90%) mais également de la glycérine (environ 10%).

La première étape consiste à peser soigneusement chaque ingrédient. En effet, il faut calculer la quantité de base nécessaire pour transformer les corps gras choisis. Après avoir mélangé les différents corps gras et fait fondre les beurres, si nécessaire, on introduit la base dans la préparation. Pour lancer la réaction chimique, il est nécessaire d'agiter le mélange. Il faut se protéger (gants, lunettes et tenue adaptée) car la moindre éclaboussure pourrait entrainer une brûlure chimique des plus désagréables. Une fois la réaction entamée, il est possible d'ajouter colorants, parfums et autres ajouts à la pâte de savon. Il est alors temps de couler cette pâte dans un moule car elle a tendance à durcir rapidement. La pâte de savon va dégager de la chaleur (la saponification est une réaction chimique exothermique) puis après 24 à 48 heures, il sera possible de démouler le bloc de savon qui aura durci.

On découpe ensuite les pains de savon à la main. A ce stade, le savon est toujours caustique: il peut causer des brûlures sur la peau. C'est pour cela qu'on place ces pains de savon "en cure". C'est à dire qu'on va les laisser finir leur réaction chimique et évacuer leur eau par un séchage naturel à l'air libre pour une période variant entre 4 et 24 semaines, parfois plus. Une fois la cure terminée, le savon a durci, perdu sa causticité et il est prêt à l'usage.

Fabriquer un savon surgras

Nous avons évoqué la nécessité de peser les quantités de soude pour transformer les corps gras de la recette. En effet, si la soude est introduite en excès, on obtient un savon caustique qu'il serait dangereux d'utiliser.

Nous avons choisi de surgraisser nos savons pour le corps à 8% minimum et jusqu'à 20% pour certains shampooings. C'est à dire que nous calculons la quantité de soude pour transformer 92% des corps gras seulement, de manière à garder 8% des huiles non saponifiées. 

Cela offre l'assurance d'obtenir un savon doux, non caustique. Mais pas uniquement!

Les huiles et beurres non saponifiés qui sont présents dans le savon sont surtout de merveilleux agents hydratants.

La Saponification à froid: une méthode artisanale

Seules les savonneries artisanales utilisent cette méthode de saponification car elle n'est pas exploitable à grande échelle. De plus, l'industrie préfère extraire la glycérine qu'elle revend à bon prix.

D'autres savonniers retravaillent un savon industriel en incorporant leurs propres parfums, colorants et additifs.

A l'Echo Des Savons, nous avons choisi de maîtriser tout le processus de fabrication de nos savons, d'accepter les contraintes de la méthode à froid car elle donne des savons incomparables:

  • Des savons beaux et uniques. Chaque savon est différent, chaque lot de savon diffère des précédents malgré la constance de la formule. Avec l'expérience, nous avons remarqué que la météo influe sur la fabrication du savon. (nous évitons ainsi de savonner par temps orageux, les colorants s'agglomèrent dans la pâte à savon). Et puis la savonnière n'aimant pas l'uniformité, elle fait varier le mélange des colorants pour réinventer les savons à chaque production.
  • Des savons qui ne dessèchent pas ou ne tiraillent pas la peau. En effet, la glycérine qui est naturellement produite par la saponification est un excellent agent émollient. C'est à dire qu'elle va aider à maintenir l'hydratation de la peau. Si on ajoute à cela les huiles non saponifiées, on obtient un cocktail hydratant et protecteur. Le savon devient alors un véritable soin pour la peau, pour toutes les peaux!